Huit questions à…

Georg Kirchmeir, prêtre de l’église de Wies

Je visite l’église de Wies, monument classé : que faut-il voir absolument ?

A travers cette église, les deux frères architectes Johann Baptist et Dominikus Zimmermann nous ont légué le meilleur du style rococo. Les visiteurs de l’église de pèlerinage de Wies doivent prendre leur temps pour admirer ce chef-d’œuvre. Une statue au centre du maître-autel constitue le cœur de l’église. C’est ce que l’on appelle "le Sauveur flagellé dans la Wies". Cette statue est à l’origine de la construction de l’église au 18è siècle.

Qu’est-ce qui vous plaît en particulier ici ?

Je suis avant tout un prêtre. Je vois donc tout d’abord l’église de Wies comme la maison de Dieu et comme un lieu de pèlerinage. Après, je suis également très reconnaissant de pouvoir exercer mon métier dans un lieu de culte considéré comme un chef-d’œuvre.

Avez-vous des bons plans à nous donner ?

Il faut absolument se rendre à l’église de Wies à pied. Ou au moins faire les derniers mètres à pied. C’est de cette façon que l’on se rend vraiment compte de la beauté de cette église dans son pré et de l’harmonie avec laquelle elle cohabite avec les montagnes et les forêts qui l’entourent.

Qu’est ce qui vous a impressionné lors de votre première visite ?

J’ai visité l’église de Wies pour la première fois lorsque j’étais encore jeune étudiant en théologie. Je me rappelle encore combien j’ai trouvé cette église magnifique avec ses formes et couleurs somptueuses. Lorsque je l’ai vue pour la première fois, j’ai été surpris et je ne pouvais pas détacher mon regard. Pour moi, l’église de Wies réunit art et théologie comme aucune autre église.

Quelle est la plus belle saison ici ?

Vers la mi-mai, les pissenlits fleurissent tout autour de l’église. Le bâtiment et les montagnes encore enneigées baignent alors dans une mer dorée de pissenlits en fleur.

Que dois-je voir d’autre ici ?

Pour accompagner la visite d’une si belle église, il faut bien manger. Les magnifiques auberges installées juste à côté du site sont l’endroit idéal. On peut vraiment s’y détendre complètement. Pour ceux qui ont un peu plus de temps devant eux, il y a encore beaucoup de choses à découvrir dans les environs. Par exemple les villes de Steingaden et de Rottenbuch qui sont dotées de superbes églises.

Le patrimoine mondial ouvre l’appétit. Quelle spécialité me conseillez-vous ?

Je dirais les anciens plats traditionnels bavarois. Il faut prendre au moins une fois un bon petit-déjeuner avec une Weißwurst, de la saucisse blanche, arrosée d’une bière fraîche.

Quel autre site classé au patrimoine mondial aimeriez-vous visiter ?

J’aimerais beaucoup revoir la Résidence de Wurtzbourg.

Georg Kirchmeir

a dédié sa vie à l’église de Wies. Il a tout d’abord dirigé la Landvolkshochschule, puis en 1978 il est devenu prêtre de l’église de Wies.

A 73 ans, le théologien a pris sa retraite en 2012. Un au revoir bien difficile. En effet, il a vécu pendant 37 années dans le presbytère de "l’église de pèlerinage du Sauveur flagellé dans la Wies", c’est son nom officiel sur la liste du patrimoine mondial.