Huit questions à…

Nicole Krebs, collaboratrice à la fondation Kulturstiftung Dessau-Wörlitz

Je visite Dessau-Wörlitz, site classé : que faut-il voir absolument ?

Il ne faut surtout pas manquer le parc de Wörlitz. C’est le clou artistique de Dessau-Wörlitz. C’est ici que le prince Franz von Anhalt Dessau a commencé à mettre en place l’embellissement du paysage qui comprendra plus tard l’ensemble de sa petite principauté. Le résultat est un véritable royaume de jardins. On peut sur de longs chemins reliés entre eux faire à chaque virage des découvertes : des ponts, des sculptures, des espèces botaniques rares et des kilomètres de perspectives. L’île Pierre est - avec son volcan artificiel unique - en Europe, ses grottes et la villa Hamilton un édifice particulièrement étonnant. Que l’on ait besoin de repos ou que l’on ait au contraire soif de culture – tout le monde trouve son compte dans le parc de Wörltiz.

Qu’est-ce qui vous plaît en particulier ici ?

Ce qui continue de me fasciner c’est la diversité et la richesse du royaume des jardins de Dessau-Wörlitz. L’ensemble reflète les idées économiques, politiques et sociales ainsi que les efforts de réformes de son époque. Ici, on trouve des châteaux historiques et des jardins de rang mondial qui sont intégrés dans un paysage fluvial incroyablement beau et vaste. On perçoit ici dans un espace très réduit l’influence de l’Angleterre, de la Hollande, de la Chine et de beaucoup d’autres pays. Le mieux c’est de découvrir cette diversité à vélo car tous les jardins sont reliés par un dense réseau de pistes cyclables. C’est la meilleure façon de se rendre compte de l’énorme étendue du parc.

Avez-vous des bons plans à nous donner ?

Le château et le parc de Luisium. Ce merveilleux jardin paysagé avec son petit château de style néoclassique où la princesse Louise von Anahlt Dessau aimait se retirer fait partie du patrimone mondial de Dessau-Wörlitz. Le château avec ses cabinets d’objets d’art, ses décorations en stuc, ses peintures murales et sa somptueuse salle de réception est considéré comme le temple des vertus féminines. Le parc vaste de 14 hectares avec ses édifices, ses animaux et ses plantes rares ainsi que des points de vue magnifiques sur les paysages environnants est grandiose. Les troupeaux qui broutent paisiblement sur les prairies adjacentes renforcent cette atmosphère bucolique du parc.

Qu’est ce qui vous a impressionnée lors de votre première visite ?

J’étais petite quand jai visité Wörlitz pour la première fois. Les paons qui faisaient la roue près de la maison gothique à Wörlitz m’ont impressionnée durablement. Les visiteurs peuvent encore aujourd’hui observer ces animaux aux couleurs somptueuses.

Quelle est la plus belle saison ici ?

L’alternance des saisons fait le charme des jardins. L’éveil de la nature au printemps attire les visiteurs avec ses nombreuses fleurs précoces et ses arbres fruitiers florissant dans les champs et le long des allées. L’été offre toute une palette de verts, de la fraîcheur dans les châteaux et est propice aux tours en gondole. En automne, on ne peut pas se lasser de regarder les feuilles rouge vif, jaune et orange alors qu’en hiver, le visiteur se promène presque seul dans le calme paisible et glacé des jardins.

Que dois-je voir d’autre ici ?

En Saxe-Anhalt, on trouve dans un rayon de 35 kilomètres trois sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO ainsi qu’une aire protégée par l’UNESCO : le mémorial de Luther dans la ville de Luther Wittenberg, les bâtiments du Bauhaus à Dessau, le royaume des jardins de Dessau-Wörlitz ainsi que la réserve de biosphère l’Elbe. Il faut profiter de cette proximité.

Le patrimoine mondial ouvre l’appétit. Quelle spécialité me conseillez-vous ?

Au printemps : les asperges de Zerbst et du jambon de gibier « Wildschinken ».

Quel autre site classé au patrimoine mondial aimeriez-vous visiter ?

Je suis incapable de faire un choix.

Nicole Krebs

travaille dans le service de communication de la fondation Kulturstiftung Dessau-Wörlitz depuis 2004.

Elle s’occupe notamment de la planification et de la mise en place de conférences, de concerts et de toute une série de manifestations exceptionnelles comme l’explosion artificielle d’un volcan.