Huit questions à…

Kristin Nebel, historienne de l’art

Je visite Weimar, site classé : que faut-il voir absolument?

Beaucoup de sites à Weimar sont classés au patrimoine mondial. Il ne faut surtout pas manquer la maison de Goethe, la bibliothèque de la duchesse Anna Amalia avec sa salle rococo, le château et le parc sur l’Ilm avec le pavillon de Goethe et la Maison Romaine.

Qu’est-ce qui vous plaît en particulier ici ?

Le mélange entre le classicisme de Weimar et le mouvement moderne crée une tension très intéressante. A Weimar on peut plonger dans le monde de la fin du 18ème et du début du 19ème siècle et en même temps se pencher sur le mouvement moderne, le philosophe Friedrich Nietzsche, le compositeur Franz Liszt ou l’architecte Henry van Nelde et le Bauhaus. Le camp de concentration de Buchenwald et le grand centre construit par les nazis au nord de la ville ne sont pas classés au patrimoine mais ils font partie intégrante de Weimar. Les pages noires de l’histoire allemande et de la politique culturelle passée y sont très présentes.

Avez-vous des bons plans à nous donner ?

Mon coup de cœur, c’est le château. De l’extérieur, le château semble être un bloc austère. En y regardant de plus près, on se rend compte que c’est un véritable bijou et, surtout qu’il s’agit d’un lieu resté authentique. Les salles de réception réalisées dans un style néoclassique peu après 1800 – l’imposant escalier et la salle de réception notamment - sont des points forts au niveau de l’architecture. A l’intérieur, la fondation Klassikstiftung de Weimar expose une partie de sa collection d’art avec des œuvres de Dürer, Cranach, Caspar David Friedrich mais aussi Monet, Rodin et Beckmann. Cela vaut vraiment le coup ! Il faut en tout cas prévoir suffisamment de temps pour profiter vraiment du château.

Qu’est ce qui vous a impressionnée lors de votre première Visite ?

Enfant déjà, j’ai visité la maison de Goethe et surtout les parcs et jardins de Weimar et de ses environs. Encore aujourd’hui, je suis particulièrement impressionnée par les appartements de Goethe au Frauenplan. Dans sa maison, on se sent proche de lui parce qu’une grande partie de son héritage a été préservé et pas mal de choses sont exposées dans les différentes pièces. Je suis toujours particulièrement touchée par le bureau de Goethe. Ici, on sait exactement où était quoi et dans quel tiroir se trouvait tel document ou tel objet. La bibliothèque privée de Goethe se trouve dans la pièce juste à côté. On sent très bien l’atmosphère de travail qui régnait dans sa maison.

Quelle est la plus belle saison ici ?

Le printemps, l’été et le début de l’automne sont particulièrement beaux à Weimar. Les jardins comme le parc au bord de l’Ilm, le parc de Tierfut et surtout les jardins du belvédère qui bordent la ville comme un ruban vert offrent une végétation variée. A ses parcs s’ajoutent les jardins intimes du pavillon et de la maison de Goethe. On trouve partout des endroits où s’attarder – que ce soit au milieu d’arbres centenaires, dans les nombreux petits bâtiments des parcs ou près des jeux d’eau. Mais l’hiver n’est pas mal non plus. A cette époque de l’année, les maisons des écrivains sont plus calmes et on peut passer plus de temps à visiter les collections du château ou du musée du Bauhaus.

Que dois-je voir d’autre ici ?

Le musée du Bauhaus sur la "Theaterplatz" est très recommandable. Le bâtiment n’est pas très grand, certes. Mais on peut se faire une idée assez vivante de l’histoire du Bauhaus et surtout voir les oeuvres artistiques des enseignants du Bauhaus et de leurs élèves.

Le patrimoine mondial ouvre l’appétit. Quelle spécialité me conseillez-vous ?

Bon, la vraie spécialité de la Thuringe c’est la « Thüringer Bratwurst », la saucisse grillée. On la trouve partout mais il n’y a qu’en Thuringe qu’elle est vraiment bonne ! Ou alors les plats de viandes avec des « Klöße », des boules pochées à base de pommes de terre. En été, on trouve des cafés où l’ on peut s’asseoir et s’imprégner de la ville à tous les coins de rue.

Quel autre site classé au patrimoine mondial aimeriez-vous visiter ?

J’ai du mal à me décider. Bientôt, j’irai sûrement en Italie voir les nécropoles étrusques de la province du Latium près de Rome. Cela fait longtemps que j’ai envie de visiter Tarquinia. Mais la ville antique d’Herculaneum dans le golfe de Naples ainsi que bien d’autres sites figurent aussi sur ma liste depuis longtemps.

Kirstin Knebel

connaît la ville de Weimar depuis son enfance.

Elle a grandi dans cette ville du classicisme et du Bauhaus et y a passé une bonne partie de sa vie active. Elle a étudié l’histoire de l’art et la théologie dans la ville voisine de Iéna. Depuis 2009, elle est l’assistante personnelle du directeur général des musées de la fondation Klassikstiftung de Weimar.