Huit questions à…

Regina Bittner, directrice adjointe de la fondation Bauhaus Dessau

Je visite le Bauhaus à Dessau, site classé: que faut-il voir absolument?

L'agence pour l'emploi historique conçue et construite en 1929 par l'architecte et fondateur du Bauhaus, Walter Gropius.

Qu'est-ce qui vous plaît particulièrement ici?

L'ancienne agence pour l'emploi de Dessau me plaît car le bâtiment reflète une architecture qui va de pair avec les réformes sociales de la République de Weimar. On y retrouve les idées, les idéaux et les utopies d'une nouvelle manière de penser la lumière, l'espace et l'architecture.

Avez-vous des bons plans à nous donner ?

La cité expérimentale de Dessau-Törten est un lieu où a été testée pour la première fois la construction rationnelle de logements. Aussi bien par Gropius que par son collègue Hannes Meyer.

Qu’est ce qui vous a impressionnée lors de votre première visite?

Quand j'ai visité Dessau pour la première fois en 1988, l'Armée Rouge avait son campement juste devant l'école du Bauhaus. La proximité de ce terrain militaire et de l'architecture du Bauhaus m'a beaucoup impressionnée. Aujourd’hui, l'ancien terrain de la caserne abrite le campus de l'université de Anhalt.

Quelle est la plus belle saison ici?

En mai.

Que dois-je voir d’autre ici?

Les jardins de Dessau-Wörlitz. On peut les comparer au Bauhaus, car au siècle des Lumières, on considérait déjà l'aménagement comme un facteur d’amélioration de la société.

Le patrimoine mondial ouvre l’appétit. Quelle spécialité me conseillez-vous ?

La tarte flambée de la maison Heilman, qui est servie à midi dans le restaurant universitaire du Bauhaus.

Quel autre site classé au patrimoine mondial aimeriez-vous visiter?

Brasilia, la capitale du Brésil, conçue par les architectes Oscar Niemeyer et Lúcio Costa, inaugurée en 1960 après seulement quatre ans de planification et de construction.

Regina Bittner

est directrice adjointe de la fondation Bauhaus Dessau.

Cette diplômée de sciences culturelles est née et a grandi à Freiberg en Saxe, non loin de Dresde. Elle dirige aussi le collège de la fondation Bauhaus Dessau, où des artistes du monde entier planchent sur les défis de l'urbanisme contemporain.