Huit questions à…

Hans-Ulrich Rösner, directeur du bureau du WWF de la mer des Wadden à Husum

Je visite la mer des Wadden, site classé: que faut-il faire absolument?

Une excursion dans la vase, autrement dit se promener sur le sol marin asséché par la marée basse. Le long de la côte de la mer du Nord et sur les îles de la mer du Nord, vous trouverez des guides qui vous feront découvrir ce miracle de la nature! La vase est classée patrimoine naturel mondial : c’est un paysage très vasteavec ses 11.500 kilomètres carrés, et il y a de quoi voir ! Pour moi, la mer des Wadden est un univers passionnant.

Qu’est-ce qui vous plaît en particulier ici ?

L’étendue du paysage, le sentiment d’être vraiment dans la nature. Pour moi, en Europe, il n’y a que dans un site protégé d’un parc national que l’on peut avoir cette sensation. Et puis il y a les 10 millions d’oiseaux de la mer des Wadden qui font chaque année une halte ici. La plupart d’entre eux couvent dans l’Arctique, en Sibérie ou au Groenland. Quand on pense au chemin qu’ils ont encore à parcourir, c’est vraiment impressionnant.

Avez-vous des bons plans à nous donner ?

Sur cinq des sept îles de Frise orientale dans la mer des Wadden en Basse Saxe, il n’y a pas de voiture. Où peut-on trouver un tel calme ailleurs ? C’est une impression incroyable de laisser derrière soi toutes les inventions de notre civilisation au moins pendant les vacances. J’espère que d’autres îles vont faire de même.

Qu’est ce qui vous a impressionné lors de votre première visite ?

Je suis venu pour la première fois quand j’étais enfant et j’ai tout de suite ramassé des coquillages et des crabes. J’y pense encore aujourd’hui avec grand plaisir.

Quelle est la plus belle saison ici ?

Pour moi, c’est le printemps, quand tout se met à pousser. C’est aussi à cette saison que l’on voit le plus d’oiseaux, aussi bien ceux qui sont en route pour l’Arctique que ceux qui font leur nid ici. Pour ceux qui préfèrent la chaleur, il faut venir l’été. C’est là qu’il y a d’ailleurs le plus de touristes.

Qu' y a-t-il d'autre à voir dans les environs ?

Il y a des endroits dont l’architecture historique est splendide. Les îles Halligen du Schleswig-Holstein constituent un phénomène naturel unique. Elles sont au beau milieu du site classé patrimoine mondial de la mer des Wadden. Et leur spécificité c’est d’être presque entièrement recouvertes d’eau en cas de tempête. Seules les petites collines artificielles que l’on appelle des « Warfen » et sur lesquelles vivent les habitants sont alors épargnées.

Le patrimoine mondial ouvre l’appétit. Quelle spécialité me conseillez-vous ?

Le patrimoine naturel mondial de la mer des Wadden devrait être autant que possible laissé à la nature et nous ne devrions pas essayer de manger tout ce qui s’y trouve. Mais dans la région, il y a des spécialités que je vous recommande, par exemple les produits issus de ces bœufs robustes, qui broutent dans ces zones en parfaite harmonie avec le paysage, ou encore le fromage bio du Hof Backensholz près de Husum dans le Schleswig-Holstein.

Quel autre site classé au patrimoine mondial aimeriez-vous visiter ?

Le parc national de Yellowstone aux Etats-Unis. Il a été créé en 1872, c’est le premier parc national au monde. Et ce n’est pas pour rien.

Hans-Ulrich Rösner

dirige le bureau de la mer des Wadden de l’organisation de protection de la nature WWF à Husum.

Ornithologue de profession, il s’engage depuis plusieurs années pour que la pêche dans le parc national et sur le site classé au patrimoine mondial soit une pêche exclusivement durable. Pour que le nombre de câbles électriques installés dans la vase pour les parcs éoliens soit réduit au minimum, et que le forage de pétrole ne soit pas étendu.